Du 05/03 au 30/04 : Antonio Zamariola & Julight

Antonio Zamariola, peintures acryliques (Dison)

Autodidacte, dès l’enfance, Antonio Zamariola veut devenir dessinateur de bandes dessinées, mais sans succès.

Néanmoins, il signera un contrat de scénariste aux Editions du Lombard, créant également couvertures de livres et illustrations pour les Editions Marabout. Suite à la reprise de celles-ci par le groupe Hachette, il devient magasinier.

Trente ans plus tard, de nouveau sans emploi suite à une restructuration, il découvre la peinture acrylique qu’il pratique en tant que thérapie, avec, comme résultat, des toiles sombres et abstraites.

De l’expressionnisme abstrait aux couleurs vives, se rapprochant de l’œuvre de Joan Miro à l’expressionnisme réaliste au moyen de portraits, il présente également une série monochrome « japonisante » en noir et blanc. Accessoirement, il pratique aussi la sculpture.

Sa première exposition au château d’Oupeye n’est que le début d’un parcours artistique en Belgique, mais aussi en Italie (Rome, Venise, Bergame, Milan), Espagne (Malaga, Barcelone), Danemark (Copenhague), Suisse (Zürich, Berne), Etats-Unis (New York au Caelum Gallery World Art Show 2017).

Reconnu « Compagnon du Mérite Artistique Européen » en 2015, il est l’invité de l’Album de Védia et de la pianiste internationale Elzbieta Dedek  sur Radio RCF Liège.

 

 

Julight (Julie Lange), sculptures et luminaires (Verviers)

La nature est la matière première de Julie Lange, autodidacte et multidisciplinaire.

Tout d’abord céramiste, son parcours artistique s’articule au gré de la multiplicité des matériaux et elle envisage rapidement d’apprendre à travailler le métal, le bois, le papier, les matériaux de récupération, comme autant de possibles moyens d’expression.

A la façon des readymade, et dans une spiritualité typique du land-art, c’est dans l’évidente harmonie des structures que la nature provoque qu’elle puise l’inspiration donnant lieu à l’acte artistique.

Ces formes végétales parvenues entre ses mains de céramiste, son travail consiste alors à mettre en lumière, au sens propre comme au sens figuré,  l’essence de la vie.

De céramiste, son parcours artistique Ainsi tous ces matériaux entrent en dialogue avec la nature et deviennent autant de créations où la sensibilité de l’âme humaine rejoint la force sauvage et puissante des éléments originels.

 

 

Du jeudi 5 mars au vendredi 27 mars 2020

Vernissage : jeudi 5 mars 2020 à 18h

 

Entrée libre. L’exposition est accessible du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et lors des spectacles et activités du Centre culturel de Verviers, ou sur rdv pour les groupes.

Date

jeu 30 Avr 2020

Heure

Horaire non renseigné

Lieu

Centre culturel de Verviers/Espace Duesberg
Boulevard de Gérardchamps, 7c