La Belgique : stop au consensus?

Par les Prs Geoffrey Grandjean et Pierre Verjans (Faculté de Droit, Science politique et Criminologie).

 

Dans le cadre des Grandes Conférences ULiège et la Ville de Verviers, parce que Verviers et Liège ont des choses à découvrir ensemble…

 

La Belgique est connue pour être une terre de consensus. Les observateurs politiques s’étonnent souvent de cette culture, cette capacité à trouver des compromis entre des positions au départ très éloignées. A certains moments, ils remarquent que ces consensus sont moins aisés à atteindre qu’il n’y paraît. Les politologues comme Arend Lijphart décrivent les Etats suivant le nombre d’institutions de consensus ou de logique majoritaire qu’ils comprennent. La Belgique est, de ce point de vue, consensuelle à 9/10. Ces institutions et cette culture de consensus permettent de fabriquer des décisions collectives mais ces décisions sont-elles bonnes? sont-elles optimales? Le coût en terme d’efficacité et d’efficience n’est-il pas énorme? Et, si on passe d’une logique de consensus à une logique majoritaire, que pourrait-il se passer?

Voici quelques éléments sur lesquels Geoffrey Grandjean et Pierre Verjans vous proposent de réfléchir au soir du 19 février. Tous deux enseignants à la Faculté de Droit, de Science politique et de Criminologie de l’Université de Liège, ils poursuivent leurs recherche, l’un sur les liens entre le droit et la politique et l’autre sur l’historicité de nos modes de décision.

 

Informations sur la conférence

 

Plus d’infos sur le site de l’Espace universitaire ULiège-Verviers   et Ville de Verviers  

 

Programme complet des conférences

 

GRATUIT  – pas de réservation préalable

 

Date

lun 19 Fév 2018

Heure

20:00

Tarif

0,00€

Lieu

Espace Duesberg
Boulevard de Gérardchamps, 7c
Catégorie